Miss Gorgeous à l'hist'opale 2008

Miss Gorgeous à l'hist'opale 2008
Au premier CP, place de la mairie à CALAIS

Miss GORGEOUS à vendre....

J'ai décidé, après avoir beaucoup hésité, de vendre ma belle .

Pour raconter succinctement son histoire:

J'ai acheté Miss Gorgeous (c'est le nom que je donne à ma MGA) en novembre 2002 chez BROWN & GAMMONS, qui est probablement le plus important garage MG du sud de l'Angleterre, à la réputation de très grand sérieux.

En fait, j'étais allé voir une MGA roadster. Mais quand je suis passé devant elle, j'ai complètement changé d'avis !

C'est vrai que le roadster est nettement plus connu, par contre le Coupe est très rare (498 MGA 1600 MKII produits), Miss Gorgeous a d'ailleurs longtemps été la MGA la plus rare au MG Club de France.

Autant la version 1500 est sous-motorisée autant cette dernière évolution du moteur cubant 1622 cm3 et développant 86 CV est suffisante pour cette petite voiture. De plus, la MGA MKII est équipée de freins à disque à l'avant et de phares antibrouillards.

A l'époque de mon achat et en dehors de la période qui suit directement son immatriculation (du 28/08/61 au 26/11/71) pendant laquelle nous ne connaissons pas le(s) propriétaire(s), elle avait eu 4 propriétaires différents.

J'ai le British Motor Industry Heritage Trust, document rare, attestant de sa sortie des chaînes de production MG le 22 août 1961 et garantissant l'origine de l'auto. Il semblerait qu'à l'époque, elle ait été rouge, MOTHERSOLE qui l'a complètement restaurée dans les années 80 et 90 l'ayant repeinte en noir - gardant les sièges beige et la moquette noire - et dotée d'un autoradio (d'époque, bien sûr).

Elle porte le numéro de châssis GHD- 2/102743 et le numéro moteur 16GCU/2715 soit ce que l'on nomme "matching numbers".

Je dispose d'un nombre conséquent de factures anglaises (je n'ai jamais vérifié, mais je crois bien de toutes les factures depuis le début de la restauration), et depuis, toutes les factures de frais que j'ai pu engager (là, c'est bien peu). J'ai le manuel du conducteur d'origine.

Les documents Anglais plus le certificat de conformité délivré par MG Rover France, ainsi qu'un contrôle technique vierge m'ont permis de la faire immatriculer en carte grise française normale. Elle devait avoir, à l'époque quelques 4 128 miles depuis restauration ou le compteur avait été changé à 49 247 miles.

Le compteur était évidemment en miles à l'époque, j'en ai changé pour un compteur en kilomètre (ce changement a été fait pour un compteur identique à l'origine, bien sur, par B&G) depuis j'ai parcouru environ 14 000 kilomètres, sans soucis important notable.
La restauration faite par Mothersole a concerné le moteur, la boîte, les trains roulants l'intérieur (moquette, sièges) et bien évidemment la carrosserie et la peinture.
Elle a été restaurée dans le plus grand respect de l'origine (c'est d'ailleurs une des rares MG à avoir gardé le volant d'origine et n'avoir pas cédé à la mode du moto lita).

Comme je cherchais une auto respectant totalement l'origine, n'appréciant que peu les changements que beaucoup infligent à leur anciennes (moteur de 1800 dans une caisse MGA, par exemple), j'ai tout gardé, même le volant à droite (Miss Gorgious fut anglaise dès l'origine et jusqu'à mon achat, ce qui est rare, puisque quasiment tous les modèles que l'on trouve aujourd'hui sont soit californiens soit sud-africains).

Seule "concession" à la sécurité, elle est munie de deux ceintures de sécurité à enrouleur, très discrètes.

J'ai changé l'embrayage en février 2004, car je trouvais qu'il commençait à glisser, démontage effectué, il s'est avéré que cela provenait simplement d'une petite fuite due à un joint spy nase..mais, comme tout était démonté, j'ai quand même changé l'embrayage.

J'ai participé avec Miss Gorgeous à pas mal de manifestations organisées par le MG Club de France, en pays de Loire, en Normandie, pour ces deux « rallyes » je m'y étais rendu en MG ou dans le massif central où j'avais emmené la belle sur plateau, par tellement par égard pour elle qui est tout à fait apte à un tel parcours, mais plutôt pour le confort de mon épouse à qui je ne souhaitais pas faire subir une telle épreuve !


Le dernier contrôle technique date de mars 2009 (passé avec succès, bien sûr).

Si vous voulez voir quelques photos, c'est ici:


Lien sur le diaporama PICASA

Ma belle anglaise

Ma belle anglaise

Le British Motor Industry Heritage Trust

Le British Motor Industry Heritage Trust
émouvant que ces Angais conservent trace de tout!

mardi 7 juillet 2009

Voilà, c'est fait...
Miss Gorgeous est partie vers d'autres cieux, aux bras d'un nouvel amoureux...
Baby blues disait Walther.....on en est pas très loin.

Mais...
Mais,

Miss Gorgeous est aux mains d'un passionné, qui est déjà conquis! Alors, au revoir la belle et je suis certain de te revoir un jour....

Aucun commentaire: